Au sujet de l’itinérance

L’itinérance est une forme extrême de pauvreté et d’exclusion sociale. En bref, les personnes sans abri n’ont pas de logement sûr, abordable, adéquat et permanent dans lequel ils peuvent se réfugier lorsqu’ils le désirent. Cela comprend les personnes qui sont des sans-abri absolus vivant dans la rue ou les refuges, les sans-abri cachés qui habitent chez des amis, de la famille ou dans un milieu institutionnel, et celles qui risquent de devenir des sans-abri et dont la situation économique et de logement courante est précaire.

L’itinérance peut être le résultat d’une combinaison de facteurs individuels et structuraux. Les facteurs individuels pouvant contribuer à l’itinérance comprennent : la pauvreté profonde, les maladies mentales ou physiques, les toxicomanies, le trauma, la violence, le manque d’éducation et le manque de relations de soutien.

Les causes structurelles à l’itinérance sont de nature sociale et économique et sont souvent hors du contrôle de l’individu ou de la famille concernée. Celles-ci peuvent comprendre :

  • la pauvreté;
  • un manque de logements abordables;
  • les politiques de logement;
  • la structure et la gestion de l’appui gouvernemental; et,
  • des développements de politiques plus larges, tels la fermeture des hôpitaux psychiatriques.

Top