Toutes les nouvelles


Bonne nouvelle : Peterborough se lance à coeur joie dans son système d’accès coordonné

21 mai 2019 - 11:00 pm / Blogues
La collectivité de l’Ontario mobilise tout le monde dans son effort concerté pour coordonner ses services et perfectionner sa réponse face au problème de l’itinérance. Ce blogue fait partie de notre série Bonne nouvelle qui met en lumière les travaux exceptionnels de lutte contre l’itinérance accomplis partout au pays.

 

Lorsque les services sociaux de Peterborough ont envoyé leurs invitations à un grand événement aux membres de la communauté et à des partenaires potentiels, ils ne s’attendaient pas à la réponse qu’ils ont reçue. Après des mois de préparation et de réunions, l’équipe était prête à officiellement lancer son système d’accès coordonné le 1er avril, mais a voulu le présenter à sa collectivité quelques jours avant.

Un système d’accès coordonné permet aux collectivités de concevoir, d’harmoniser et d’apporter la cohérence à la façon dont les individus sans abri ont accès au logement et aux services. Un système d’accès coordonné efficace utilise une Liste de noms et une approche Logement d’abord, ainsi qu’un processus normalisé et coordonné d’accès, d’évaluation, de priorisation et d’acheminement vers un logement et services offerts par d’autres organismes et agences dans la collectivité. Mettre un système d’accès coordonné en place est un processus qui pose des défis, et la communauté Prêt pour Zéro Canada de plus de 220 000 habitants voulait faire participer le plus de personnes possible en commençant par leur événement de lancement tenu le 27 mars dernier.

Mais ce à quoi ils ne s’attendaient pas, c’était le grand nombre de personnes de la collectivité qui désiraient s’impliquer.

«Nous avons été ravis par le nombre de personnes qui se sont présentées et par la réponse que nous avons reçue», nous dit Dorothy Olver, la directrice du programme des Services sociaux de Peterborough. «Les gens ont réagi de manière tellement positive.»

À part les partenaires habituels des systèmes clés, l’événement a attiré des représentants des services correctionnels et des services policiers locaux (y compris le commissaire de la police de Peterborough, les services d’aide aux victimes et l’agent de développement communautaire), la directrice exécutive de la clinique des soins infirmiers, l’équipe de la santé familiale de l’hôpital local, l’Armée du salut et la Peterboroudh Housing Corporation, parmi tant d’autres.

Ils ont organisé une réunion en deux parties offrant une présentation par groupe afin de mieux distribuer l’information, et en commançant par les points d’entrée des sans-abri (services d’urgence, centre de ressources en matière de logement, FourCAST, refuge YWCA). «Durant cette réunion, nous avons passé en revue le nouveau guide du processus et les outils dont nous avions besoin», dit Dorothy. De plus, ils se sont assurés que chaque ressource dont ils disposaient était disponisble sur leur site web «de telle sorte que les gens pouvaient accéder à des renseignements et des outils mis à jour en tout temps.»

La deuxième réunion traitait des soutiens tertiaires tels les services policier, les hôpitaux, les services correctionnels et autres. Dorothy affirme : «Nous voulions établir des liens et transmettre des messages clés au niveau de la planification des sorties des institutions afin d’éviter que les gens ne tombent dans l’itinérance.»

Dorothy ajoute qu’on leur a même proposé de faire des présentations sur place pour d’autres membres du personnel qui n’avaient pas pu être présents lors de la réunion de lancement. «Ça m’a vraiment impressionnée.»

À présent, selon Erin Forrest, l’administratrice du système de données sur l’itinérance des services sociaux de Peterborough, il s’agit de continuer sur leur lancée et de maintenir l’énergie suscitée par la réunion. «J’ai déjà rencontré plusieurs agences pour discuter avec le personnel de première ligne de la façon de participer au système.»

Les services sociaux de Peterborough travaillent également à offrir davantage de programmes de formation, telle une formation sur l’outil d’aide de prise de décision sur la priorisation des services (SPDAT) et une formation pour les refuges axés sur le logement, et ils ont lancé un bulletin hebdomadaire rempli de ressources et de renseignements qui aideront à garder les travaux coordonnés et sur la bonne voie.

Dès la mi-avril, ils savaient quels individus allaient aller de l’avant et occuper les trois premiers logements libres, même s’il restait encore quelques défis à relever selon Dorothy.

Même face aux difficultés qu’elle devra surmonter au cours des six prochains mois, d’ici juin, l’équipe compte avoir en place une Liste de nom de qualité. Dorothy affirme que «c’est sur le point d’être réalisé.» Elle s’attend à ce qu’en octobre prochain, l’équipe aura en main des informations et des données plus concrètes.

Un des plus grands défis est de rassembler un bon ensemble de données et pour ce faire, il faut y consacrer du temps. Erin s’acquitte de la tâche qui évolue sans cesse de collecter des données en temps réel au sein des services sociaux de Peterborough. Armée d’une expertise en sciences informatiques, elle est bien placée pour travailler sur le SISA. «Le fait est que nous ne pouvons plus attendre», déclare Erin. «En fait, je travaille à l’élaboration de processus automatiques afin de pouvoir progresser autant que possible.»

Dorothy affirme qu’ils veulent être confiants de la valorisation de leurs chiffres et qu’ils mettent toujours leur liste de noms au point. «Nous avons hâte de rendre compte des entrées et des sorties et de la façon dont les gens sont appuyés.»

«Nous voulons savoir combien il y a de jeunes sans-abri, d’Autochtones sans-abri et de sans-abri chroniques, quels sont les niveaux d’urgence au sein de notre collectivité et de quels soutiens les gens ont besoin», dit-elle. «Et quelles sont les lacunes de ce système.»

Étant donné que son but est d’éliminer l’itinérance chronique d’ici 2025, Peterborough est reconnaissante du soutien que Prêt pour Zéro Canada lui offre pour y arriver.

L’établissement d’un système d’accès coordonné représente un pas en avant vers l’élimination de l’itinérance et une composante clé de Prêt pour Zéro Canada. Jusqu’à présent, 14 collectivités sont en bonne voie d’avoir en place un système d’accès coordonné sur le tableau de bord.

Un tableau de bord mis à jour qui s’aligne avec la nouvelle stratégie de lutte contre l’itinérance du gouvernement, Vers un chez-soi, est prévu cet été.

«Un si grand nombre de ressources qui ont été présentées par la campagne nous ont permis de nous frayer un chemin», déclare Erin. «Si nous avions été laissés à nous-mêmes, nous aurions eu du mal ou nous aurions pris une autre direction.» Les ressources clés comprenaient le tableau de bord, des trousses médiatiques et des séances d’apprentissage qui permettent à l’équipe de consacrer du temps au travail collaboratif, ininterrompu par leurs autres responsabilités.

Il est clair que Peterborough est prête à résoudre l’itinérance en voyant comment la collectivité s’est réunie autour du problème. Erin conclut : «La motivation et l’énergie ont été extraordinaires.»

 

Allez jeter un coup d’oeil sur les ressources de Peterborough :

  • Tous les documents sont disponibles sur google drive at bit.ly/PTBO_homelessness :
    • Guide sur le processus du système d’accès coordonné
    • Termes de reférence – Équipe de réaction coordonnée en matière d’itinérance
    • Formulaires VI-SPDAT
    • Formulaire d’entrée (adulte célibataire, jeune et famille)
    • Formulaire de mise à jour
    • Formulaire de décharge

 

Nous avons mis au point une riche bibliothèque de ressources sur les systèmes d’accès coordonné des communautés suivantes : cliquer ici. Nous allons bientôt partager des nouvelles importantes sur la formation SAC pour les collectivités participantes et non participantes de Prêt pour Zéro Canada!


Ce blogue fait partie de la série Bonne nouvelle qui met en lumière les travaux extraordinaires de lutte contre l’itinérance accomplis partout au Canada.