CAEH13

Vidéos keynote

01keynotethumb_candicebergen
Hon. Candice Bergen, MP.
Ministre d’État (Développement social)
02keynotethumb_JimWatson
Jim Watson
Maire d’Ottawa
03keynotethumb_GregorRobertson
Gregor Robertson
Maire de Vancouver
04keynotethumb_FrankODea
Frank O’Dea
Fondateur de Second Cup Café
05keynotethumb_LouiseCasey
Louise Casey
Ex-UK itinérance tsar
 

Personnes invisibles du Canada

ytthumb_invisible01Personnes invisibles du Canada
Vidéo #1
ytthumb_invisible02Personnes invisibles du Canada
Vidéo #2
ytthumb_invisible03Personnes invisibles du Canada
Vidéo #3

Ressources des présentations

Nous avons rassemblé une variété de ressources issues des présentations de la conférence de 2013 et nous vous les offrons ici sous forme de PDF. Si vous avez des questions au sujet de ces présentations ou si vous avez des problèmes à les ouvrir, veuillez communiquer avec nous..

Lundi 28 octobre 2013 (Jour 1)

Atelier simultané A1

Relations gouvernementales et défense des droits pour les leaders visant à mettre fin à l’itinérance

Un facteur de réussite clé pour mettre fin à l’itinérance est le lobbysme auprès des gouvernements municipaux, provinciaux et fédéraux pour obtenir du soutien financier et des changements politiques. Au cours de cet atelier d’une demi-journée, Global Public Affairs partagera ses opinions et stratégies pour renforcer le soutien public et politique qui mettra fin à l’itinérance.

Atelier simultané B1

Les essentiels des Plans de 10 ans pour mettre fin à l’itinérance

Les plans visant à mettre fin à l’itinérance sont des plans communautaires qui remplacent la gestion de l’itinérance par l’élimination de l’itinérance dans une communauté. Au Canada, ces plans ont prouvé qu’ils entrainaient des réductions considérables de l’itinérance. Dans cet atelier, des experts canadiens et américains fourniront des explications détaillées sur les éléments fondamentaux des plans pour mettre fin à l’itinérance et partageront des stratégies clés pour leur élaboration et leur mise en oeuvre.

Atelier simultané C1

Aspects fondamentaux de Logement d’abord

Logement d’abord est une réponse révolutionnaire visant à mettre fin à l’itinérance avec succès, et est maintenant au cœur de tous les plans pour mettre fin à l’itinérance ainsi que le moteur politique de la nouvelle Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance. Au cours de cet atelier interactif, le docteur Sam Tsemberis présentera les aspects fondamentaux de Logement d’abord, y compris les leçons tirées du projet de la Commission de la santé mentale du Canada At Home/Chez Soi.


top

Mardi 29 octobre 2013 (Jour 2)

Leadership et planification I-a

Élaboration d’un Plan de 10 ans pour mettre fin à l’itinérance

Les plans visant à mettre fin à l’itinérance sont des plans communautaires qui remplacent la gestion de l’itinérance par l’élimination de l’itinérance dans une communauté. Les conférenciers décriront les éléments fondamentaux des plans pour mettre fin à l’itinérance et partageront des stratégies clés pour leur élaborations et leur mise en oeuvre.

Leadership et planification I-b

Collective Impact : comment créer un changement social à grande échelle

Collective Impact est une méthodologie naissante dont le but est d’atteindre des changements sociaux à grande échelle en offrant d’importantes leçons pour mettre fin à l’itinérance. Dans de cette séance, l’auteure canadienne réputée et experte de Collective Impact Liz Weaver du Tamarack Institute for Community Engagement, présentera et expliquera les éléments clés de Collective Impact et leur applicabilité dans la lutte pour mettre fin à l’itinérance.

Pratique 1-a

Relogement rapide pour les individus et les familles

Le relogement rapide est une solution économique à l’itinérance qui comprend la prestation d’aide pour trouver des nouveaux logements, de l’aide au loyer à court terme, et des services de suivi de gestion de cas. Les conférenciers décriront les composantes de base du logement et des services présents dans le modèle de relogement rapide et fourniront des exemples de résultats atteints par les communautés locales en matière de réduction de l’itinérance grâce à cette approche.

Pratique I-b

Aspects fondamentaux de Logement d’abord

Logement d’abord est un programme très efficace pour mettre fin à l’itinérance et la mission politique principale de la nouvelle Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance. Les conférenciers fourniront des exemples de mise en place de Logement d’abord dans les 5 villes du projet de la Commission de la santé mentale du Canada, At Home / Chez Soi, et parleront de questions de mise en oeuvre et d’exécution lors de l’introduction de Logement d’abord dans de nouveaux milieux.

Pratique I-c

Meilleures pratiques des activités d’approche axées sur le logement

Lors de la transition de la gestion de l’itinérance à l’élimination de l’itinérance, le rôle des programmes d’approche va de la prestation de soutiens de survie à ouvrir la porte d’entrée en grand au logement permanent. Cette séance couvrira les bases de l’approche axée sur le logement et fournira des exemples de programmes d’approche canadiens novateurs.

Recherche et politique I-a

Interventions et services de soutien dans le domaine du logement

Comment les relations et les réseaux affectent-ils la transition entre l’itinérance et le logement, et comment ces relations aident-elles les gens à conserver un logement régulier? Ce sont les thèmes au centre de ces documents de recherche. En examinant le logement transitoire et les programmes de soutien, ainsi qu’en explorant les réseaux sociaux d’un individu, on montre l’importance de la connexion.

Recherche et politique I-b

L’itinérance chez les Autochtones urbains

Parmi les populations sans-abri des zones urbaines du Canada, les Autochtones sont représentés de façon disproportionnée. Cette séance examine les défis particuliers que doivent relever les Autochtones dans les villes partout au pays, y compris le financement de services à Vancouver et Toronto, les besoins transitoires des Autochtones à Winnipeg, la croissance de la migration de la population Inuit à Montréal et la manière dont les villes doivent étudier les politiques et la planification autochtones/itinérantes dans les villes des Prairies.

Recherche et politiques I-c

Personnel

Un élément clé dans l’amélioration de la prestation des services qui est souvent sous-financé et ignoré est la focalisation sur le personnel. Ce qui est également parfois ignoré est l’impact des valeurs du personnel sur la prestation des services. Les conférenciers contemplent les questions clés de la formation et de la sensibilisation du personnel, l’impact qu’ont les valeurs du personnel sur la prestation des services, et les façons d’apporter de meilleurs services aux clients en se focalisant sur le personnel.

Leadership et planification II-a

Élaboration d’un système de soins aux sans-abri coordonné

Un système de soins coordonne les ressources (programmes, agences, financement) pour veiller à ce que les résultats au niveau communautaire coïncident avec les objectifs du Plan du 10 ans et répondent de façon efficace aux besoins des clients. Plutôt que de se fier à une approche organisme par organisme, la planification de système utilise un cadre pour fournir des services soutenus de façon stratégique et utile. Lors de cette séance, les conférenciers décriront ce qu’est un système de soins aux sans-abri et comment il fonctionne, et ils décriront les étapes importantes du processus de développement.

Leadership et planification II-b

Leçons tirées de la notion ‘et si c’était à refaire’ dans la planification de l’élimination de l’itinérance

Grâce à l’expérience des autres nous pouvons précipiter les efforts pour éliminer l’itinérance en évitant les erreurs et en reproduisant les réussites. Joignez-vous aux leaders de trois villes canadiennes dans un débat reflétant leur expérience dans l’élaboration et la mise en oeuvre de plans pour mettre fin à l’itinérance, et des programmes Logement d’abord.

Leadership et planification II-c

Toutes nos soeurs: l’itinérance chez les femmes au Canada

Toutes nos soeurs est un réseau et une conférence nationaux pluridisciplinaires se penchant sur les questions sociales, économiques et pratiques concernant les femmes sans-abri et à risque du Canada. Apprenez-en davantage sur ces nouveaux réseau et conférence et sur les questions et solutions relatifs à l’itinérance chez les femmes au Canada, auprès d’experts, dont des femmes qui ont vécu ces expériences.

Pratique II-a

Dimensions de la qualité – logements de soutien permanent

Permanent Supportive Housing (PSH) offre des logements abordables communautaires à long terme avec soutien pour les sans-abri atteints de handicaps sérieux. PSH occupe une partie importante sur le marché des logements dans chaque communauté. La Corporation for Supportive Housing (CSH) a mis au point «Dimensions de la qualité – logements de soutien permanents» qui exprime clairement ce qui constitue un logement supervisé de qualité, entraînant de meilleurs résultats pour les locataires, en particulier ceux qui font face à de multiples obstacles avant d’obtenir un logement stable. Joignez-vous à la CSH pour une introduction à cet outil d’évaluation important.

Pratique II-b

Élaboration et mise sur pied de programmes de gestion de cas intensifs Logement d’abord

 

La gestion de cas intensifs (ICM) est l’une des formes d’intervention de Logement d’abord les plus courantes, les plus abordables, efficaces et rapidement adaptables à l’intention des individus sans abri chroniques et provisoires. Lors de cette séance, les délégués en apprendront davantage au sujet de l’élaboration et de la mise en place des programmes ICM et se familiariseront avec une nouvelle trousse d’outils du Logement d’abord canadien.

Recherche et politiques II-a

Partenariats de recherche et stratégies

La mission du Réseau canadien de recherches sur l’itinérance (RCRI) est d’aider à mettre fin à l’itinérance en améliorant l’impact qu’ont des recherches effectuées dans le domaine de l’itinérance sur les politiques et la pratique. Ce groupe d’experts soulignera les travaux du RCRI de ces quelques dernières années y compris la conception du réseau et les stratégies de mobilisation des connaissances. Il soulignera aussi son nouveau projet et les nouvelles directions que prend la recherche sur l’itinérance au Canada.

Recherche et politiques II-b

L’inclusion, la diversité et droit à la parole

Cette séance souligne la recherche qui garantit que les témoignages des personnes qui ont vécu l’itinérance soient représentés dans les travaux en cours pour trouver des solutions. Elle explore aussi les divers besoins des populations uniques au sein du secteur plus large de l’itinérance.

Recherche et politiques II-c

Maintien de l’ordre

La criminalisation de l’itinérance est un problème continu. Alors que les corps de police et les gouvernements adoptent des politiques qui restreignent la liberté de mouvement et qui gouvernent les interactions (par ex. Loi sur la sécurité dans les rues), cette question devient un problème de plus en plus préoccupant pour les agences. Des pratiques discriminatoires concernant les communautés ethniques, les Autochtones et les personnes touchées de maladies mentales est également un enjeu toujours présent. Ce panel discutera de questions de maintien de l’ordre, des lois et des législations sous différentes optiques.

Leadership et planification III-a

Utilisation des données et des systèmes de données afin de coordonner les services et d’informer la planification et la pratique

Lorsque l’on exécute la transition de la gestion de l’itinérance à l’élimination de l’itinérance, le rôle des données et des systèmes de données change aussi du rapport des bailleurs de fonds à la priorisation des services, la coordination des systèmes, le contrôle des résultats des programmes, la planification des systèmes ainsi que le rapport des bailleurs de fonds. Lors de cette séance, les conférenciers bouleverseront les idées reçues traditionnelles au sujet des données et souligneront comment un système de gestion de l’information sur les sans-abri peut coordonner les systèmes de services et contribuer à mettre fin à l’itinérance.

Leadership et planification III-b

Changements apportés à la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance

Le Secrétariat des partenariats de lutte contre l’itinérance organisera une séance sur la mise en place d’une nouvelle Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance recentrée. Cette dernière inclura une mise à jour sur l’approche de mise en place, et sur les outils et ressources, afin de soutenir la transition vers une approche Logement d’abord et les attentes de résultats probants.

Leadership et planification III-c

Réoutillage de votre refuge et programmes de logement de transition

Mettre fin à l’itinérance signifie cesser de se concentrer sur les refuges et le logement de transition pour se diriger vers des logements et des soutiens permanents, mais cela ne veut pas dire que les organismes qui fournissent ces services ne jouent pas un rôle essentiel. Apprenez-en davantage sur la façon dont les refuges et les programmes de logements provisoires peuvent être transformés grâce à un intérêt particulier sur la prévention et l’élimination de l’itinérance.

Pratique III-a

Engager des personnes qui possèdent de l’expérience vécue

Cette séance explore la pratique de la participation des pairs qui s’inspire de l’expérience du projet de la Commission de la santé mentale du Canada, At Home / Chez Soi, et du programme Waterloo Region’s STEP Home. Le but de cette séance et de fournir des exemples probants de l’impact que peuvent avoir les personnes qui possèdent de l’expérience vécue sur la politique de l’itinérance, la planification et la programmation, et offre des pratiques frappantes aux membres de l’auditoire intéressés à soutenir la participation des personnes à l’expérience vécue dans leur propre environnement.

Pratique III-b

Leadership municipal dans la lutte pour mettre fin à l’itinérance

L’itinérance a des conséquences dévastatrices non seulement pour l’individu, mais aussi pour les voisinages et les communautés. Bien que les gouvernements possèdent traditionnellement des ressources limitées pour combattre les causes sous-jacentes de l’itinérance, ils participent en première ligne au cœur de ce problème. Cette séance explore la façon dont Vancouver et d’autres municipalités de la région sont en tête de file dans la lutte pour mettre fin à l’itinérance. La discussion sera orientée par des questions telles que les suivantes: qu’est-ce que le leadership municipal et pourquoi est-ce important pour les travailleurs municipaux et les communautés qui luttent contre l’itinérance? Quel rôle peut jouer le leadership municipal dans la lutte pour mettre fin à l’itinérance? Quand le leadership fait-il la plus grande différence? Les exposés seront suivis par des débats vigoureux au sujet des leçons tirées et comment elles peuvent être mises en application dans votre communauté

Recherche et politiques III-a

Colloque : être sans-abri dans le nord – comment répondre aux besoins en logement des sans-abri des populations uniques.

Dans ce colloque de part et d’autres des côtes du Canada, les auteurs s’attaquent aux questions telles le genre, la vie rurale, les autochtones, l’exécution du programme et la géographie, en présentant un aperçu à volets multiples sur des problèmes reliés à l’itinérance d’un point de vue du Nord. Il est essentiel de comprendre les besoins et les préférences en logement et en soutien des femmes sans abri du Nord du Canada et des communautés isolées pour mettre au point des modèles efficaces de logement et de soutien; des modèles qui donneront aux femmes davantage de possibilités d’atteindre la stabilité du logement et d’améliorer leur santé dans plusieurs aspects.

Recherche et politiques III-b

L’itinérance des familles

L’itinérance des familles est un des éléments cachés et souvent mal compris de l’itinérance au Canada. Ces documents de recherche examinent cette question de différents points de vue, dont la prévention, l’intervention et l’exclusion.

Recherche et politiques III-c

Séance de présentation par affiche électronique

Dans cette version électronique d’une présentation académique par affiche, plusieurs conférenciers auront quelques minutes chacun pour partager leurs histoires, leurs données, leur recherche et leurs idées par l’intermédiaire d’une présentation PowerPoint. Ces récapitulations rapides sont une version de recherche du jeu «rencontres-express» ou une version adulte de «montre et raconte». Rejoignez-nous pour une séance amusante et éducative qui capture les effets saillants de la recherche sur l’itinérance canadienne.


top

Mercredi 30 octobre 2013 (Jour 3)

Leadership et planification IV-a

Les aspects fondamentaux de la réduction des préjudices

Un des aspects les plus controversés et les plus difficiles de Logement d’abord est la réduction des préjudices et le principe que le logement ne dépend pas de la sobriété ou de la participation au programme. Une approche de réduction des préjudices à l’accoutumance se préoccupe de la sûreté des gens et minimise les décès, les maladies et les accidents associés à des comportements à risque élevé, tout en reconnaissant que le comportement peut continuer malgré les risques. Loger les gens en toute sécurité dans la communauté sur une base de réduction des préjudices est devenu l’un des aspects les plus compliqués des programmes Logement d’abord. Lors de cette séance, les conférenciers discuteront des rudiments de la réduction des préjudices dans le contexte du logement et feront part d’exemples canadiens de logement avec réduction des préjudices.

Leadership et planification IV-b

L’accès, l’évaluation, l’affectation et la responsabilisation : comment mettre sur pied un système d’entrée de données et d’évaluation communautaire coordonné

Une entrée de données et une évaluation coordonnées peuvent aider les communautés à faire un usage plus éfficace de leurs ressources réduites en logement en : réservant l’accès au logement et aux soutiens à ceux qui en ont besoin, en réduisant les nouvelles entrées dans le système par une diversion et une prévention, donnant la priorité à ceux qui ont des besoins sérieux et en veillant à ce que l’ont assigne aux gens les logements et les soins appropriés. Les conférenciers discuteront de la façon de construire un système d’entrée de données et d’évaluation communautaire coordonné et donneront des exemples de ces systèmes en action.

Pratique IV-a

Pratiques prometteuses dans la lutte pour mettre fin à l’itinérance

Le programme d’initiatives national Eva’s Initiatives aide des organismes partout au Canada à mettre au point des nouveaux programmes et des modèles de services aux jeunes sans abri et appuie le développement des aptitudes dans le secteur des services aux jeunes au Canada dans le but de les rendre autonomes. Joignez-vous à Eva’s et vous entendrez parler de programmes primés et d’approches communautaires décidées à mettre fin à l’itinérance chez les jeunes.

Pratique IV-b

Éléments essentiels à considérer pour mettre fin à l’itinérance chez les Autochtones

Les Autochtones sont surreprésentés au sein de la population des sans-abri au Canada, et plus encore parmi les sans-abri chroniques et épisodiques. La plupart des personnes autochtones ont emprunté une trajectoire unique vers l’itinérance (influencée par les pensionnats, le cycle de la pauvreté, le traumatisme et le racisme) et possèdent des besoins uniques qui doivent être pris en considération si l’on veut mettre fin à leur itinérance. Cette séance discute des besoins uniques des Autochtones et comment ces besoins ont été comblés par des programmes de logement réussis à Edmonton et Winnipeg.

Pratique IV-c

Le Logement d’abord pour les victimes de violence domestique

Le Logement d’abord pour les victimes de violence domestique est une adaptation récente du modèle Logement d’abord au Canada. En adaptant ce modèle, une attention particulière devait être portée au traumatisme des victimes, aux problèmes de sécurité constants, aux besoins des enfants impliqués, ainsi que les questions de santé mentale et d’accoutumance. Lors de cette séance, vous entendrez des pionniers canadiens du Logement d’abord pour les victimes de la violence domestique parler de l’adaptation du modèle Logement d’abord.

Recherche et politiques IV-a

Séance de présentation par affiche électronique

Dans cette version électronique d’une présentation académique par affiche, plusieurs conférenciers auront quelques minutes chacun pour partager leurs histoires, leurs données, leur recherche et leurs idées par l’intermédiaire d’une présentation PowerPoint. Ces récapitulations rapides sont une version de recherche du jeu ‘rencontres-express’ ou une version adulte de ‘montre et raconte’. Rejoignez-nous pour une séance amusante et éducative qui capture les effets saillants de la recherche sur l’itinérance canadienne.

Recherche et politiques IV-b

Colloque – L’“autre” moitié : ce que le secteur de l’itinérance peut apprendre des approches féministes

Les approches participatives féministes ont beaucoup à enseigner au secteur de l’itinérance au sens large. Allant des modèles tenant compte des traumatismes, à l’inclusion des personnes ayant de l’expérience vécue, les aperçus féministes ont déjà su améliorer les services, la recherche et la défense dans le milieu de l’itinérance – et pas seulement pour les femmes. Ce colloque permet d’en apprendre davantage sur les innovations dans le domaine des services, de la recherche et de la défense participatifs féministes, et de prendre en considération l’importance de l’optique sexospécifique dans le cadre du développement de nouvelles politiques et programmes.

Recherche et politiques IV-c

Casser le moule

L’appel de présentations de cette conférence a susicté une énorme réaction de la part du milieu de la recherche. Plusieurs présentations se sont avérées excellentes mais ne convenaient pas à la structure planifiée des présentations. Au cours de cette séance, les conférenciers partagent des recherches sur l’itinérance dans le cadre de divers domaines.

Leadership et planification V-a

Considérations en vue d’une mise en oeuvre et surveillance locales efficaces des programmes Logement d’abord

Au cours des prochaines cinq années, des douzaines de communautés d’un bout à l’autre du Canada commenceront à mettre sur pied des programmes Logement d’abord dans le cadre de la nouvelle Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance. L’expérience au Canada et aux États-Unis a montré que les bailleurs de fonds et les entités communautaires jouent un rôle très important dans le succès de ces programmes. Cette séance se reposera sur cette expérience afin de souligner plusieurs considérations clés pour les bailleurs de fonds et les entités communautaires lorsqu’ils mettent en place ou financent des programmes Logement d’abord, mesurent les progrès des programmes, appuient les agences afin d’assurer un rendement optimal des programmes Logement d’abord, et gèrent les risques associés à Logement d’abord et la réduction des préjudices.

Leadership et planification V-b

Gérer la transition communautaire de l’intervention de crise à l’élimination de l’itinérance

Le passage de la gestion de l’itinérance à l’élimination de l’itinérance entraîne des changements importants pour tous ceux qui sont impliqués dans les services à l’itinérance. Un des premiers défis pour les communautés qui adoptent les Plans de 10 ans est de déterminer comment il faut gérer ces changements. Apprenez comment les autres communautés ont fait face à ce défi, quelles ont été leurs erreurs et quels aspects ont joué un rôle clé à leur succès.

Practice V-a

Logement et soutien pour les familles sans abri

Il y a très peu d’informations disponibles sur les familles sans abri au Canada, mais nous savons qu’il s’agit d’un problème réel dans toutes les grandes villes du pays. Cette séance explore la recherche, les plans et les programmes disponibles partout au Canada qui se concentrent sur la prévention et l’élimination de l’itinérance chez les familles.

Pratique V-b

Gestion des risques de Logement d’abord et programmes de réduction des préjudices

Une approche de réduction des préjudices face à l’accoutumance veille à garder les gens en sécurité et à minimiser les décès, les maladies et les blessures associés à des comportements à risque élevé, tout en reconnaissant que ces comportements peuvent continuer malgré les risques. Un des plus grands défis de Logement d’abord et des programmes de logements de soutien permanents est de loger les gens de façon sécuritaire dans la communauté en se basant sur la réduction des préjudices. Les conférenciers discuteront de stratégies, de politiques et de pratiques de gestion des risques appuyant une réduction des préjudices sécuritaire et réussie.

Pratique V-c

Le logement dans cinq villes canadiennes : leçons tirées du programme At Home / Chez Soi sur le développement et la mise en oeuvre de Logement d’abord

Le projet At Home / Chez Soi de la Commission de la santé mentale du Canada représentait le plus grand projet de recherche de démonstration au monde sur l’efficacité de Logement d’abord. Le projet At Home / Chez Soi a été mené dans cinq villes canadiennes (Vancouver, Winnipeg, Toronto, Montréal et Moncton) et a récolté des connaissances importantes sur le développement et la mise en œuvre des programmes Logement d’abord sous différentes formes, avec des contextes locaux spécifiques et axé sur différentes populations. Au cours de cette séance, les conférenciers de la CSMC partageront leurs connaissances et offriront des conseils aux délégués sur la manière de mettre en œuvre des programmes Logement d’abord locaux.

Recherche et politiques V-a

Santé, santé mentale et accoutumances

Les sans-abri meurent à un taux bien plus élevé que la population logée. Ils souffrent de maladies qui sont habituellement reliées à des personnes bien plus âgées qu’eux, et connaissent un taux important de maladies mentales et de traumas. Ces sujets représentent des domaines de recherche importants dans la quête de l’élimination de l’itinérance. Ces exposés couvrent une grande variété de questions reliées à la santé et à la santé mentale afin de procurer un aperçu des enjeux clés de ce secteur.

Recherche et politiques V-b

Méthodologies de recensement

Les décomptes dans la rue sont considérés par certains comme une méthode controversée de recensement de la population des sans-abri, mais en même temps, il est entendu que pour réellement comprendre le problème nous devons être capables de la mesurer. Ce groupe d’experts va présenter L’étude nationale sur les refuges, le nouveau Bulletin pour mettre un terme à l’itinérance, et souligner un exemple de recensement dans une ville canadienne.

Recherche et politiques V-c

L’itinérance chez les jeunes

Les besoins uniques des jeunes qui connaissent l’itinérance sont explorés dans ce panel. Les questions qui seront explorées comprennent : Qu’est-ce qui mène un jeune à l’itinérance? Quelle sorte de recherche est effectuée afin de comprendre leurs besoins? Comment entend-on les voix des jeunes au sein du système de prestation de services? Comment pouvons-nous empêcher les jeunes sans abri de devenir des adultes sans abri?

Top