CAEH15

CAEH15_logo_m

Vidéos keynote

(Á venir)

Ressources de Présentation

(Á venir)

Nous avons recueilli les présentations de la conférence 2014 et nous sommes à leur disposition ici en format PDF . Si vous avez des questions, ou si vous avez des difficultés d’accès, veuillez nous contacter.

Lundi 2 novembre 2015 (jour 1)

 

SÉANCES DE PRÉCONFÉRENCE SUR L’ITINÉRANCE CHEZ LES JEUNES

Vers un chez-soi : collaborer pour mettre fin à l’itinérance chez les jeunes au Canada

Nous avons collaboré au niveau national pour soutenir les communautés et les gouvernements dans la création et la mise en en œuvre des stratégies pour prévenir, réduire et mettre fin à l’itinérance chez les jeunes. Cette séance présentera la formalisation de ces efforts dans Vers un chez-soi : collaborer pour mettre fin à l’itinérance chez les jeunes au Canada.

Cadre de prévention de l’itinérance chez les jeunes et gestion du changement

Cette séance présentera le National Homelessness Prevention Framework, offrira un contexte pour les raisons de l’importance de la prévention, et expliquera pourquoi ce cadre peut soutenir les collectivités. Il offrira également une étude de cas sur la façon dont l’approche préventive peut être mise en œuvre au sein d’un organisme pour améliorer les circonstances des jeunes sans-abri.

Prévenir, réduire et mettre fin à l’itinérance chez les jeunes LGBTQ2S au Canada

Cette séance fournira les informations de base sur les questions des jeunes LGBTQ2S sans abri au Canada et les besoins uniques de cette population de jeunes. Elle explorera aussi les différents modèles d’intervention qui répondent aux besoins uniques des jeunes LGBTQ2S sans abri.

SÉANCES SIMULTANÉES

LPP1

Quel rôle jouent les refuges d’urgence dans l’élimination de l’itinérance?

Alors que les systèmes communautaires d’aide aux sans-abri se réorientent vers Logement d’abord et l’élimination de l’itinérance, le rôle des refuges d’urgence devient rapidement une préoccupation. Au cours de cette séance, les participants découvriront le rôle changeant des refuges d’urgence d’une perspective nationale et locale; allant des refuges qui entament tout juste leur transformation à ceux qui sont sur cette voie depuis un certain temps.

LPP2

Les orientations en matière d’itinérance au Québec et à Montréal

Examinez l’élaboration, l’évolution et l’état actuel de la politique sur l’itinérance au Québec et à Montréal. Les présentateurs discuteront du développement de la politique nationale unique du Québec ainsi que de son plan d’action de lutte contre l’itinérance, la création du Montreal Movement to End Homelessness et la nouvelle stratégie municipale sur l’itinérance de Montréal.

LPP3

Présentation Québec

Cette séance met en lumière des programmes novateurs et d’intérêt offerts au Québec, y compris un partenariat entre une université et un refuge d’urgence à Montréal conçu pour informer l’évolution des services de logement et de soutien et un programme de stabilisation du logement pour les personnes aux besoins complexes à Trois-Rivières.

Youth 1

Santé mentale et toxicomanie

Dans certaines collectivités du pays, l’incapacité à répondre aux besoins spécifiques des jeunes sans-abri atteints de problèmes de santé mentale complexes et l’absence de services opportuns et appropriés ont provoqué une crise chez les jeunes sans-abri, leurs familles, les agences communautaires et les structures destinées à les soutenir. Cette séance explorera les approches, les programmes et les outils qui ont fait leurs preuves dans le soutien des jeunes gens itinérants atteints de problèmes de santé mentale et de toxicomanie.

H1

Logements supervisés pour les femmes : modèles et strategies

Commençant par un aperçu des données démographiques, des causes et des répercussions de l’itinérance des femmes, cette présentation discute des modèles et stratégies des services qui tiennent compte des traumatismes dans le logement permanent des femmes et filles antérieurement sans abri. Cette séance est dotée d’une structure conversationnelle qui optimise le partage des informations. Les remarques initiales seront suivies d’un débat dirigé entre les présentateurs et l’audience pour partager les expériences, les pratiques réussies et les informations.

20K1

Aperçu de la Campagne 20 000 foyers et leçons tirées des projets pilotes

«20 000» est un bloc de séances simultanées offert à la Conférence pour mettre fin à l’itinérance 2015 pour les responsables des collectivités participant à la campagne 20 000 foyers ou ceux qui ont l’intention de se joindre à la campagne. Cette première séance comprend un bref aperçu de la campagne et un débat interactif avec nos trois collectivités pilotes (Waterloo, Ottawa et Hamilton) qui partageront leurs processus, leurs résultats et leurs connaissances.

HF1

Fidélité à Logement d’abord dans un contexte canadien

Que signifie être un programme Logement d’abord de haute qualité au Canada? Comment le programme Logement d’abord évolue-t-il sur le plan international et comment le programme canadien diffère-t-il de celui des autres pays? Lors de cette séance, les présentateurs discuteront de la façon dont Logement d’abord a évolué et à quoi la fidélité ressemble dans un contexte canadien.

HF2

Engager des clients difficiles

On reproche trop souvent aux clients complexes aux prises avec l’accoutumance, les problèmes médicaux, les traumatismes et les maladies mentales d’être «difficiles», «désengagés», ou même d’avoir «choisi l’itinérance». Ces clients n’établissent pas de relations étroites avec les membres du personnel ni n’accueillent le logement ou les programmes. Les présentateurs partageront des stratégies pour un engagement empathique et actif qui engage les clients selon leurs termes et engendre des résultats de logement plus positifs.

RP1

Dialogue entre les activistes et leurs alliés : créer un mouvement unifié pour mettre fin à l’itinérance

Cette séance rassemblera les activistes des campagnes locales et nationales pour mettre fin à la pauvreté et à l’itinérance, dont des professionnels du droit, de la recherche et de la politique, pour discuter de la création d’un mouvement unifié pour mettre fin à l’itinérance qui met au centre le leadership de l’expérience vécue.

RP2

Santé mentale

Les chercheurs présentent des papiers sur : l’échange des connaissances et le transfert des connaissances pour réduire l’implication de la justice criminelle chez les sans-abri atteints de maladies mentales; la santé mentale et les voies de migration des sans-abri dans le nord-est de l’Ontario; une analyse des coûts des sans-abri atteints de maladies mentales bénéficiant de services dans cinq villes canadiennes; et la signification de la pauvreté pour les individus atteints de maladies mentales.


top

Mardi 3 novembre 2015 (jour 2)

LPP4

Mise à l’échelle de Logement d’abord : mettre en place des pratiques Logement d’abord au sein du système de l’itinérance

Cette séance donnera aux participants l’occasion de comprendre comment employer les pratiques Logement d’abord au cours des activités journalières des programmes au sein du système de l’itinérance, allant de l’accueil, de l’évaluation initiale, de la planification du logement à l’aide au placement. On discutera de pratiques spéciales à une vaste gamme de programmes d’intervention (tels que les services d’approche dans la rue, les refuges d’urgence, les logements transitoires et la prévention de l’itinérance) et de clients, ainsi que des stratégies pour utiliser Logement d’abord en tant que réponse à une crise coordonnée et en tant que système de relogement. On partagera et parlera également des outils utilisés pour évaluer les pratiques de programmes courantes et pour déterminer les changements qui pourraient être effectués, ainsi que des stratégies pour revoir et raffiner les pratiques auprès du personnel des agences. 

LPP5

Rien sur nous, sans nous : les principes et pratiques de leadership de l’expérience vécue dans les services, le défense et la politique

Au cours de la CAEH14, un groupe de dirigeants à l’expérience vécue de partout au Canada s’est rassemblé pour définir les principes de l’inclusion des personnes à l’expérience vécue dans les paramètres des services, de la défense et des politiques. Ces principes, sous l’égide de Rien sur nous, sans nous, ont été présentés à la plénière de la conférence le dernier jour. Dans cet atelier, nous passerons en revue et expliquerons les sept principes directeurs mis au point lors de la CAEH14, et présenterons certains exemples prometteurs de la façon dont les principes d’inclusion ont été mis en œuvre partout au pays.

Youth 2

 Emploi

Pour de nombreux jeunes, la formation menant à un bon emploi (sûr, durable et bien rémunéré) est un des soutiens dont ils ont besoin pour mettre fin à leur itinérance. Cette séance met en vedette des pratiques prometteuses qui font leurs preuves dans l’élimination de l’itinérance chez les jeunes.

H2

Les dimensions de qualité dans le logement supervisé permanent

Les dimensions de qualité dans le logement supervisé permanent de la Corporation for Supportive Housing (CSH) est un manuel conçu pour encourager l’aptitude du secteur du logement supervisé à créer et à exploiter des logements de haute qualité, efficaces et durables. Cette séance interactive fournit un aperçu des dimensions de qualité et du manuel avec une possibilité d’engager un dialogue au sujet de ce que cela signifie de créer et d’exploiter des logements de haute qualité, efficaces et durables au Canada. 

20K2

Semaine d’enregistrement 101

Ce mini camp d’entraînement traitera des éléments essentiels du processus de la semaine d’enregistrement de  la Campagne 20 000 foyers, dont l’outil VI SPDAT. Les participants recevront des exemplaires de la trousse d’outils de la semaine d’enregistrement et auront la possibilité de poser des questions et de recevoir des conseils.

HF3

Recommandations pour l’adaptation de Logement d’abord à différents contextes locaux et populations

Pour que Logement d’abord soit efficace, les programmes doivent être conçus pour répondre aux besoins en logements et en soutiens des clients, et être mis en œuvre de manière qui soit raisonnable pour chaque collectivité, tout en gardant à l’esprit les aptitudes et les ressources locales. Cette séance explorera les lignes directrices sur la façon dont Logement d’abord peut-être adapté pour répondre aux besoins des différents contextes locaux et différentes populations.

HF4

L’échec soutenu comme intervention thérapeutique dans Logement d’abord

Le choix du client et l’autodétermination sont des composantes clés d’une pratique Logement d’abord efficace, mais les programmes succombent trop souvent à la tentation de «protéger» les clients contre ce qui est perçu par les prestataires de services comme des choix négatifs. Empêcher un client de faire un choix ou faire ce choix pour le client peut avoir un impact négatif sur l’engagement du client au programme et réduire son auto efficacité et son indépendance. Dans cette séance, le concept d’«échec soutenu» sera discuté dans le contexte du support du droit du client à l’autodétermination, le droit des praticiens à limiter les conséquences naturelles à l’opposé de la responsabilité du praticien à prévenir les méfaits, et la possibilité de donner aux clients des occasions d’apprentissage.

RP3

Faciliter le criblage et la priorisation des services Logement d’abord

En se basant sur les travaux de la Housing First Assessment Taskforce crée par la Commission de la santé mentale du Canada et l’Observatoire canadien sur l’itinérance, les panélistes proposeront le Vulnerability Assessment Tool (VAT) comme une option moins connue mais toute aussi efficace pour cribler et prioriser les clients des programmes Logement d’abord. Les panélistes parleront de l’administration, du contenu, des points forts et des faiblesses du VAT et comment il peut s’intégrer aux procédures de criblage et de priorisation locales, avec une importance particulière accordée à la distribution géographique des systèmes et leurs adaptations locales. Lors de cette séance, les participants seront invités à parler de leurs expériences avec le criblage et la priorisation pour que des stratégies efficaces qui ont été utilisées dans d’autres contextes locaux puissent être identifiées et partagées.

RP4

Comprendre et faciliter la mise en œuvre de modèles de logement et de soutien efficacies

La complexité apparente de l’itinérance a tendance à obscurcir ce qui en fait est un problème bien plus simple : un manque de logements sûrs, abordables et adéquats, ainsi que de revenus et des soutiens appropriés. Ces séances exploreront le logement et les soutiens selon plusieurs perspectives : favoriser la sécurité pour les nouveaux arrivants touchés par des problèmes d’insécurité du logement; encourager des soins de santé et sociaux intégrés en Ontario; mettre en œuvre des stratégies efficaces pour la réinstallation des résidents provisoires du le quartier centre-est de Vancouver; et les déviations dans les réponses dans les mesures de qualité de vie du projet At Home/Chez Soi.

LPP6

Atteindre le «zéro fonctionnel» : leçons apprises sur le terrain

La notion de mettre fin à l’itinérance a commencé à façonner la politique publique et les réponses communautaires en direction d’une plus grande responsabilité et de prises de décision basées sur des preuves.  Bien que des grands succès aient été atteints, mettre complètement fin à l’itinérance est un tout autre problème. Les politiciens, les agences fédérales, les dirigeants des systèmes et les praticiens doivent tous comprendre que la fin de l’itinérance signifie autre chose qu’une fin absolue, ou plutôt une fin «fonctionnelle», ou l’atteinte du «zéro fonctionnel». Les présentateurs de la séance discuteront des indicateurs possibles du «zéro fonctionnel» en se basant sur une revue internationale des objectifs et l’expérience sur le terrain de collectivités œuvrant dans cette direction. Les présentateurs partageront des programmes clés et les caractéristiques d’un système d’aide à l’itinérance capable d’une réponse et d’une assistance rapides et efficaces pour les personnes traversant une crise du lodgement.

LPP7

Systèmes d’accès et d’évaluation coordonnés

Pour les communautés qui ont fait preuve de progrès dans l’élimination de l’itinérance, la création d’une approche commune d’accès et d’évaluation a été une composante essentielle de leur succès. Ces outils ont ouvert la voie à un système de services aux sans-abri plus efficace en rehaussant les points forts des prestataires de services individuels, améliorant l’accès du consommateur au logement approprié et en améliorant les données sur les besoins, les forces, les possibilités et les approches appropriées pour mettre fin à l’itinérance.

Youth 3

Carences dans l’administration des soins : des modèles pour soutenir les jeunes quittant les systèmes de soins, les jeunes vivant l’exploitation sexuelle et les jeunes nouveaux arrivants

Cette séance examine trois sous-populations qui représentent un nombre disproportionné de jeunes sans-abri (les jeunes nouveaux arrivants, les jeunes quittant les systèmes de soins et les jeunes vivant l’exploitation sexuelle) et les modèles efficaces de soutien pour leur transition vers un monde adulte sain.

H3

Modèles de réduction des méfaits dans le secteur du logement permanent

Une approche de réduction des méfaits de l’accoutumance accorde la priorité à la sécurité des personnes et la minimisation des décès, des maladies et des accidents associés à un comportement plus risqué, tout en reconnaissant que ce comportement pourrait continuer malgré ses risques. En logeant les individus en toute sécurité dans la collectivité sur la fondement de la réduction des méfaits est l’un des aspects des programmes de logement les plus compliqués. Au cours de cette séance, les présentateurs discuteront de la réduction des méfaits dans le contexte de deux programmes de logement, le programme Oasis à Ottawa et Art Manuel House à Toronto.

20K3

Recueil, rapport et analyse des données

L’on exige des collectivités participant à la campagne 20 000 foyers de recueillir des informations sur les clients par l’intermédiaire de sondages, d’analyser les données recueillies et de rapporter les placements en logement. Cette séance couvrira les bases du recueil des données de la campagne, de leur rapport et analyse en couvrant les outils et les procédures clés avec une attention spéciale sur la confidentialité et le consentement.

HF5

Modèles d’équipes de service Logement d’abord

Un facteur essentiel du succès de Logement d’abord est l’adaptation des programmes aux contextes locaux et aux besoins de la population. Cette séance discutera des différentes façons de structurer les équipes de service, et abordera les ressources, la mise sur pied d’un soutien 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, travailler avec un ratio client/personnel plus petit et des programmes de traitement communautaire dynamique flexibles .

HF6

Stratégies de rétention du logement : incorporer le renforcement des collectivités et la prévention de l’expulsion

Ce panel explorera plusieurs stratégies utilisées par les prestataires de Logement d’abord qui ont démontré des taux de rétention de logement élevés pour ceux qu’ils desservent. Il explorera la façon dont ces prestataires utilisent les relations entre les propriétaires et les locataires, les stratégies de prévention d’expulsions et l’élaboration de collectivités intentionnelles dans leurs programmes de logement. Ces approches, visant à créer des endroits où vivre, se penchent aussi sur les problèmes potentiels avec les résidents/les locataires grâce à l’emploi de mesures proactives qui permettent aux locataires de rester logés.

RP5

Exploration des réponses systémiques à l’itinérance efficacies

L’itinérance est un problème systémique qui nécessite par conséquent des réponses systémiques intégrées. Des preuves suggèrent que les réponses les plus efficaces face à l’itinérance sont stratégiques et coordonnées qui accordent bien plus d’importance à la prévention et à la sortie de l’itinérance aussi rapidement que possible.

RP6

Tour d’horizon de l’Itinérance

Cette séance offre un échantillonnage des divers sujets que touche la recherche sur l’itinérance, y compris des projets sur : les perspectives des familles de personnes sans abri; une recherche participative sur la lutte contre la stigmatisation basée sur les arts; l’itinérance et le vieillissement; et les besoins psychosociaux et facteurs de stress auxquels font face le personnel de première ligne au service des sans-abri.

LPP8

L’itinérance des familles

Bien que l’attention ait surtout été axée sur l’itinérance chronique et l’itinérance des jeunes au Canada, le secteur qui connaît la plus grande croissance en matière de fréquentation des refuges d’urgence au pays est l’itinérance des familles. Cette séance examine l’itinérance des familles à partir de deux perspectives : premièrement, un projet de recherche de Chez Toit qui analyse la programmation de Logement d’abord tant pour ses qualités que ses faiblesses dans la façon dont elle soutient les familles; puis, un programme de diversion des refuges d’urgence et d’admission coordonnée de la région de Waterloo qui a entraîné une réduction de 80 % des séjours des familles dans les refuges au cours des six premiers mois.

LPP9

Prévention de l’itinérance

Afin de mettre fin à l’itinérance, nous devons nous concentrer sur la prévention en amont. Cette séance explore trois initiatives de prévention aux niveaux local, provincial et national. À Toronto, la John Howard Society a ouvert son centre de «réintégration totale», le premier du genre, pour les hommes qui viennent d’être relâchés du Toronto South Detention Centre. En C.B., BC Housing a étendu son programme de prévention de l’itinérance pour cibler des populations spécifiques (des jeunes qui quittent les soins de santé, les femmes et les enfants fuyant la violence, les Autochtones, et les personnes déchargées des centres de corrections ou des soins de santé) à des moments-clé de leur transition qui leur font courir des risques d’itinérance particuliers. Enfin, Homeless Link du R.U. examinera la façon dont les services d’aide aux sans-abri du R.U. vivent un changement pour opter pour une approche plus préventive de l’élimination de l’itinérance.

Youth 4

Les options de logement pour les jeunes

Cette séance explore la façon dont nous pouvons empêcher les jeunes de devenir sans-abri grâce à une approche de logement intentionnelle qui répond aux besoins spécifiques des jeunes. Nous fournirons des stratégies et des ressources pour reproduire des solutions dans votre collectivité. 

H4

Créer et soutenir des logements supervisés permanents spécialisés

Les logements supervisés permanents spécialement construits avec des services de soutien de haute qualité sont un élément important du logement. Lors de cette séance, la Calgary Homeless Foundation partagera son expérience de la conception, la création et le processus de consultation communautaire entrant en jeu dans la construction de nouveaux logements supervisés. St. Clare’s Multifaith Housing Society partagera ensuite ses modèles réussis et sécuritaires de logement pour héberger une population diverse (dont beaucoup avec des besoins complexes) sans subvention de fonctionnement du gouvernement.

20K4

Utiliser la campagne pour l’engagement et la défense des droits

L’objectif premier de la Campagne 20 000 foyers est de loger avant le premier juillet 2018 20 000 des Canadiens sans  abri les plus vulnérables. La vision à long terme est de construire un mouvement communautaire de base qui mènera à la fin de l’itinérance au Canada. Lors de cette séance interactive, les présentateurs partageront des stratégies et des outils pour créer l’engagement, la défense des droits et le movement.

HF7

Intégration des directives de recouvrement et de la pratique dans le cadre de Logement d’abord

On considère une orientation basée sur le recouvrement comme une approche fondamentale de l’amélioration des résultats en matière de santé mentale et de qualité de la vie. Tout commence avec la conviction qu’avec la bonne combinaison de services et de soutiens, même les nombreuses personnes vivant avec des troubles mentaux sévères peuvent connaître des améliorations importantes dans la qualité de leur vie. Cette séance explorera le rôle important de «l’approche de recouvrement» dans le cadre de Logement d’abord; ce que c’est, comment la mettre en œuvre et comment elle est associée à Logement d’abord et à l’élimination de l’itinérance. Elle offrira des outils dont vous pourrez vous servir, y compris les lignes directrices sur les services et les politiques axées sur la guérison de la CSM, récemment publiées.

HF8

Soutien au logement et rétention du propriétaire

Un défi constant de Logement d’abord est de trouver, recruter et retenir des propriétaires du marché privé, souvent dans un marché locatif saturé ou dans des petites villes à la réserve locative limitée. Les équipes de Logement d’abord doivent aussi lutter avec la tension naturelle qui existe entre la plaidoirie pour le client et la conservation de relations positives avec les propriétaires afin de conserver les options de logement. Au cours de cette séance, les présentateurs parlerons de ces questions, et en particulier : des stratégies pour encourager et maintenir les relations avec les gestionnaires des propriétés, équilibrer les besoins en logement et la rétention des clients, engager les propriétaires des milieux ruraux et de plus petite taille, les déménagements planifiés contre les expulsions et les relogements.

RP7

Identification de réponses efficaces à l’itinérance chez les jeunes

Un utilisateur de refuge sur cinq est un jeune et un nombre élevé de ceux qui vivent à la dure qui font partie de la population des sans-abri cachés est aussi des jeunes. Une réponse à l’itinérance chez les jeunes exige des interventions uniques et sur mesure pour répondre aux besoins des adolescents en plein développement. Cette séance explore : les transitions des jeunes vers un logement indépendant; comprendre les choix des jeunes participant aux programmes en matière d’options de traitements et de services; l’itinérance et le premier épisode psychotique chez les jeunes; et le logement comme déterminant de la santé chez les jeunes mères.

RP8

Résoudre l’itinérance des Autochtones au Canada 

Vu l’impact profond qu’ont l’itinérance et le logement inadéquat sur les collectivités autochtones, il est important de comprendre les façons dont l’itinérance affecte les peuples autochtones. Lors de cette séance, les présentateurs parleront des politiques du logement pour les membres des Premières Nations et des Autochtones et de ce que les Autochtones bispirituels et LGBTQ pensent du logement, de la communauté et de l’appartenance.

 


top

Mercredi 4 novembre 2015 (jour 3)

LPP10

Les réponses communautaires à l’itinérance chez les filles, les femmes et leurs familles

Cette  séance présentera des approches novatrices, collaboratives et uniques de l’itinérance chez les femmes à London et Hamilton, en Ontario. Le modèle de London adapte une approche Logement d’abord spécifique au genre pour les filles, les femmes et leurs familles et inclut les femmes participant au commerce du sexe dans la rue. À Hamilton, la Women’s Housing Planning Collaborative (WHPC) a mis un accent sur le genre des sans-abri et collabore pour créer, coordonner, défendre et faciliter un système de services spécifique, complet et uniforme qui répond au mieux aux besoins des femmes risquant l’itinérance ou qui sont sans-abri.

LPP11

Au delà du foyer : l’intégration communautaire et l’inclusion sociale

À ce jour, les résultats de la recherche sur Logement d’abord ont régulièrement montré de faibles progrès dans le domaine de l’intégration communautaire des citoyens antérieurement sans abri une fois qu’ils sont logés dans la communauté, indiquant que de nombreux individus continueront à faire face à des obstacles et à un manque de réponses à leurs besoins pendant leur transition vers un logement. Cette séance explorera les composantes et les dimensions essentielles de l’intégration communautaire et de l’inclusion sociale des sans-abri d’après des expériences du projet At Home/Chez Soi de Vancouver et de Exeko à Montréal.

Youth 5

Le travail «en amont» pour prévenir l’itinérance chez les jeunes au Canada

Comment travaille-t-on «en amont» pour prévenir l’itinérance chez les jeunes? Cette séance présente des  modèles communautaires et pour les école visant à prévenir l’itinérance chez les jeunes.

H5

Sortir des sentiers battus : des solutions de logements autogérées et alternatives

Certaines recherches citent des problèmes avec le système des logements locatifs standard, dont la distance des services, l’isolation des réseaux de soutien informels précédents, des conditions de logement inadéquates, des difficultés à «s’intégrer» aux attentes normalisées du logement, et les relations problématiques avec les propriétaires du marché privé, comme raisons essentielles du retour à l’itinérance pour certains participants au programme Logement d’abord. Cette séance propose des réponses créatives à ces questions. Les présentateurs incluront des planificateurs et des résidents de modèles de logements autogérés et alternatifs qui ont donné lieu à des collectivités, imaginé de nouveaux styles de vie, engendré des compétences et encouragé l’autonomie et l’auto-détermination.

20K5

Présentation de la trousse d’outils d’auto-évaluation communautaire

Cette séance présentera une nouvelle trousse d’outils d’auto-évaluation communautaire qui soutient des taux de placement en logement améliorés et aide les communautés à simplifier les procédures vers la création de systèmes de soins pour les sans-abri coordonnés. La trousse d’outils est offerte sous forme de manuel et comprend : évaluation, rapprochement, priorisation, placement en logement et rétention, prestation de systèmes coordonnés,  et gestion d’information et du rendement. 

HF9

Utiliser une approche Logement d’abord qui comprend les traumatismes

Forts de l’expérience des programmes At Home/Chez Soi et des autres programmes Logement d’abord, nous savons que les traumatismes sont une caractéristique centrale des personnes qui quittent l’itinérance. Cette séance aidera les participants à comprendre les effets des traumatismes et ses réponses, et l’importance de travailler avec une approche qui comprend les traumatismes dans toutes les interactions avec les participants au programme Logement d’abord.

HF10

The (Canadian) Housing First Provider’s Guide to the Galaxy : A guide to creating and sustaining a Housing First Intensive Case Management program (un guide pour créer et conserver un programme de gestion de cas intensive Logement d’abord)

Mettre au point et développer un programme de gestion de cas intensive grâce à la philosophie Logement d’abord n’est pas un voyage que l’on peut entreprendre sans guide… Cette trousse d’outil est votre guide.

RP9

Renforcer la mobilisation de la recherche et les stratégies d’impact de la recherche dans le secteur de l’itinérance

Cette seconde séance de l’impact de la recherche examinera : la planification des implications des données sur la fréquentation quotidienne des refuges; une stratégie de recherche provinciale sur l’itinérance et le logement de l’Alberta; l’impact de la recherche dans la transition de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance vers Logement d’abord; et une évaluation de l’itinérance rurale dans le sud de l’Alberta.

RP10

Comprendre et favoriser la mise en œuvre de modèles de logement et de soutien efficaces  

Un message essentiel de l’approche Logement d’abord est que les soutiens font partie intégrale du succès. Que les soutiens soient apportés séparément du logement ou qu’ils y soient intégrés, il est essentiel que nous sachions quels soutiens sont nécessaires pour qui et pourquoi ils fonctionnent. Cette séance explore : la pauvreté, l’insécurité alimentaire et l’itinérance comme déterminants clés de la santé dans le sud de l’Ontario; les constatations faites pendant 24 mois au sujet d’un programme Logement d’abord pour les personnes affectées par un usage de substances problématique; des pratiques prometteuses pour des interventions dans le domaine du logement et du soutien à l’intention des sans-abri provisoires et chroniques souffrant de TSAF; et les expériences d’exclusion sociale pour les mères luttant contre l’itinérance.

LPP12

Réponse à l’itinérance des Autochtones

Dans les zones urbaines du Canada, les peuples autochtones sont représentés de façon disproportionnée parmi les populations des sans-abri. Cette séance discutera du logement et de l’itinérance des peuples Inuits au Québec et présentera des exemples de programmes d’approche à Calgary et Toronto offrant des réponses personnalisées aux personnes autochtones qui vivent l’itinérance.

LPP13

Établir des partenariats communautaires pour mettre fin à l’itinérance

L’élimination de l’itinérance nécessite le développement de partenariats efficaces entre une diversité de joueurs répartis sur une variété de systèmes et d’organismes. Cette séance explore les avantages, les défis et les difficultés associés au développement de ces partenariats communautaires. Les présentations comprendront une discussion sur les apprentissages d’un nouveau partenariat à Toronto entre les refuges de la ville de Toronto, la division des soutiens et du logement, et la Toronto Alliance to End Homelessness, nouvellement fondée, ainsi qu’une exploration des modèles de collaboration des services de London soulignant le rôle et les stratégies de mise en ouvre du leadership collaboratif communautaire.

Youth 6

L’itinérance des jeunes en milieu rural

L’itinérance des jeunes revêt une toute autre apparence dans un milieu rural et exige des interventions de prévention différentes. Cette séance soulignera les défis que les communautés rurales doivent relever et présente des pratiques naissantes et prometteuses qui se sont avérées positives dans la prévention de l’itinérance des jeunes des collectivités rurales.

H6

Présentation sur le logement supervise

Dans le domaine de Logement d’abord, le logement supervisé est une approche dont l’efficacité a été prouvée et qui permet un logement stable aux sans-abri chroniques atteints de problèmes physiques et mentaux concomitants. Cette séance partage les défis et les possibilités uniques que présentent la création et l’opération d’un programme SPLI local  à Calgary avec Accessible Housing Calgary et l’expérience de Supportive Housing of Waterloo en fournissant des logements à obstacles réduits aux individus prenant activement des substances et/ou étant atteints de troubles mentaux diagnostiqués ou non.

20K6

Identifier et diffuser les points positifs et relever les défis communs

Au plus profond de la Campagne 20 000 foyers réside un engagement à célébrer le succès qui va main dans la main avec une fixation sur la transparence et une amélioration constante. Lors de cette séance interactive, nous voulons souligner les réussites et avoir une discussion franche et ouverte sur les défis communs, et trouver une solution à ces défis pour pouvoir poursuivre notre route vers notre objectif.

HF11

Incorporer l’inclusion des pairs dans tous les aspects de Logement d’abord

Cet atelier se penchera sur l’importance d’incorporer les gens à l’expérience vécue dans la prestation de vos services. Les gens qui ont de l’expérience vécue d’itinérance, de maladie mentale, de toxicomanie et de rétablissement ont un rôle extrêmement important à jouer à tous les niveaux de la prestation des services. Ces personnes devraient faire partie de toutes les équipes de services et siéger aussi dans les salles de réunion. Leur expertise et perspective uniques leur permettent d’être une inspiration et de communiquer leur rétablissement d’une manière qui leur est propre. Cet atelier fournira des exemples de la façon dont différents organismes au Canada et aux États-Unis ont engagé et incorporé ces personnes à l’expérience vécue dans toutes les facettes de leurs travaux, et traitera aussi des idées fausses communes des agences au sujet du rôle du personnel à l’expérience vécue qui limitent trop souvent leurs contributions au sein d’une équipe de services.

HF12

Emploi des données pour éclairer les programmes Logement d’abord  

Au cours de cette séance, les présentateurs montreront comment de grands systèmes de données intégrés sont utilisés pour contribuer à la création des programmes Logement d’abord. À Toronto, le Shelter Management Information System fournit une base essentielle à l’identification de modèles de services novateurs pour des groupes de clients spécifiques et pour mesurer les progrès dans le domaine de l’élimination de l’itinérance. À Calgary, grâce aux données du Système de gestion de l’information sur les sans-abri (SGIS) recueillies de 2012 à 2015, sur un échantillonnage de 2 300 clients uniques de Logement d’abord, la Calgary Homeless Foundation a pu achever les applications de modélisation et les analyses de régression afin d’identifier les facteurs prédictifs parmi 70 variables qui prévoient les résultats concluants d’un programme Logement d’abord ou y contribuent.

RP11

L’exploration de systèmes de réponses efficaces à l’itinérance – planification et coordination des systems

Ce panel utilise une approche d’étude de cas pour explorer les prestations de services intégrées comme réponse à l’itinérance aux niveaux communautaire local et provincial. Il examine entre autres les problèmes philosophiques et pratiques rencontrés lors de la création d’une approche systémique de l’élimination de l’itinérance.

RP12

Promouvoir la mobilisation des connaissances et les stratégies d’impact de la recherche dans le secteur de l’itinérance

La mobilisation des connaissances est l’acte de partager les informations et les outils pour contribuer à la création d’un impact dans la recherche et la pratique. Au cours de cette séance, les présentateurs partageront quatre outils de mobilisation des connaissances différents y compris deux trousses d’outils sur l’itinérance chez les jeunes mises au point par l’Observatoire canadien sur l’itinérance et ses partenaires (Choices For Youth et Covenant House Colombie-Britannique et Toronto), le National Rental Housing Index mis au point par BC Non-Profit Housing Association, le Vulnerability Assessment Tool mis au point par le Downtown Emergency Services Centre de Seattle tel qu’utilisé à Vancouver, et Extreme Cleaning, un programme de prévention de l’itinérance mis au point par VHA Home HealthCare. Ces quatre projets partageront les procédures, les résultats et les conditions pour la réussite, et identifieront les stratégies qui marchent et pour qui.

RP13

Valoriser l’expérience : comment encourager les organismes de services et de politiques à inviter les personnes à l’expérience vécue à mettre fin à l’itinérance

La Greater Victoria Coalition to End Homelessness est un partenariat entre les prestataires de services locaux, les organismes non caritatifs, les gouvernements, les entreprises, et les groupes confessionnels de Victoria, Colombie Britannique. La coalition a mis au point un programme d’inclusion sociale qui offre aux personnes à l’expérience vécue la possibilité de participer aux travaux de la coalition. Le programme a subit de nombreux changements tout en conservant ses valeurs de bases, «Rien sur nous, sans nous», et s’est efforcé d’assurer des expériences dignes de ce nom grâce à des vraies contributions et en rétribuant les gens pour leur temps et leur expertise. Les présentateurs parleront de la création des principes d’inclusion de la coalition et partageront l’expérience de la coalition en invitant des gens ayant une expérience vécue de l’itinérance.

Top