Toutes les nouvelles


La journée nationale du logement 18 ans plus tard

22 novembre 2018 - 2:30 am / Blogues, Nouvelles

En cette Journée nationale du logement, exactement un an après que le gouvernement fédéral annonçait le lancement de la Stratégie nationale sur le logement, et quelques mois à peine avant celui de la nouvelle stratégie canadienne de lutte contre l’itinérance Vers un chez-soi, nous nous rapprochons de la réalisation du droit au logement

En 1998, les Canadiens et les municipalités avaient déclaré que l’itinérance était un désastre national. Deux ans plus tard, le 22 novembre avait été déclaré Journée nationale du logement. Et 17 ans après, le 22 novembre 2017, le Canada a enfin annoncé sa toute première Stratégie nationale sur le logement.

Nous voici exactement un an plus tard et nous vivons un moment décisif dans l’histoire alors que nous réalisons des progrès importants dans l’élimination de l’itinérance et la garantie du droit au logement pour tous. Durant des décennies, les défenseurs ont demandé une stratégie nationale sur le logement et un leadership fédéral en matière d’itinérance. Aujourd’hui, les investissements dans la Stratégie nationale sur le logement atteignent nos collectivités et un engagement fédéral pris par voie législative en faveur du droit au logement est attendu sous peu, ce que peu d’entre nous auraient pu croire possible il y a à peine deux ans, et la nouvelle Stratégie fédérale de lutte contre l’itinérance, Vers un chez-soi, sera lancée en avril.

Cela fait longtemps que nous attendons de renverser les politiques et les initiatives mises en œuvre il y a plus de 30 ans et qui ont mené à la crise de l’itinérance que nous traversons aujourd’hui au Canada. Il semble que nous commençons à réparer nos erreurs passées en allant de l’avant avec une stratégie basée sur les droits de la personne et en investissant dans les meilleures pratiques et approches pour mettre un terme à l’itinérance une fois pour toute.

Une défenseure telle Leilani Farha, Rapporteure spéciale des Nations Unies sur le droit à un logement convenable, nous explique comment chacun peut apporter un changement significatif grâce à ses choix et actions personnelles.

Suivez notre entrevue en tête-à-tête avec cette experte en matière des droits au logement de renommée internationale. (À noter: Le vidéo est seulement disponible en français.)

Le début de la fin pour l’itinérance

Comme l’a dit récemment notre président et président directeur général Tim Richter, «Pendant des décennies, l’itinérance au Canada a poursuivi une trajectoire fatale, augmentant régulièrement d’année en année. Ce n’est que récemment qu’un nombre limité mais croissant de villes canadiennes ont commencé à renverser cette tendance et qu’elles ont ainsi montré qu’à l’aide d’un effort ciblé, l’itinérance pouvait être réduite.»  

Les collectivités de partout au Canada ont entrepris la tâche difficile et nécessaire de prévenir et réduire l’itinérance. Notre campagne 20 000 foyers est un témoignage du travail acharné réalisé par les 38 collectivités participantes qui ont déjà logé 18 750 personnes depuis le début de la campagne en juin 2015. L’objectif de la campagne est de loger 20 000 des sans-abri du Canada les plus vulnérables et de mettre un terme à l’itinérance chronique dans 20 collectivités d’ici le premier juillet 2020. Dès le mois de mars, nous nous attendons au moins à ce que 14 collectivités auront à leur disposition suffisamment de données en temps réel de qualité sur l’itinérance chronique, que 10 collectivités auront en place des systèmes d’accès coordonné et que cinq collectivités auront réduit l’itinérance chronique.

Pour l’instant c’est la Journée nationale du logement 2018 et nous avons bon espoir qu’elle sera des plus réussies. Nous demeurons prudemment optimistes quant au fait que nos dirigeants et collectivités commencent à faire partie de la solution à la crise de l’itinérance. 

Vers un chez-soi représente le changement le plus important dans les programmes fédéraux en matière d’itinérance depuis l’introduction de l’initiative nationale pour les sans-abri de 1999. En plus du doublement des investissements fédéraux dans la lutte contre l’itinérance annoncé plus tôt dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement, Vers un chez-soi présente des innovations majeures dans la prestation des politiques sociales et dans le domaine de l’itinérance au Canada à titre de programme basé sur les données et le rendement. 

 

Logement d’abord

Toutefois, Vers un chez-soi élimine l’objectif d’investissement précédent de Logement d’abord de 65 % pour confier aux collectivités la responsabilité de dépenser l’argent là où il aura le plus grand impact. Le rôle de Logement d’abord est essentiel dans la prévention et la réduction de l’itinérance chronique.

Dans le but de créer une dynamique Logement d’abord partout au Canada, nos programmes de formation et d’assistance technique assurent la formation nécessaire au développement d’un personnel Logement d’abord hautement qualifié. Ils encouragent les collectivités à prendre des initiatives en les soutenant à l’aide d’ateliers et de séminaires afin de mettre sur pied des programmes Logement d’abord à haut rendement.

Comment savons-nous que Logement d’abord est efficace? Il suffit de demander à la Finlande; le seul pays européen à avoir réussi à réduire et presque éliminer sa crise de l’itinérance en priorisant une approche Logement d’abord dynamique. Nous nous entretenons avec l’experte internationale de Logement d’abord, Juha Kaakinen, présidente de Y-Foundation, la plus grande ONG de la Finlande. (À noter: Le vidéo est seulement disponible en français.)

Profitons de cette Journée nationale du logement pour montrer au monde entier que non seulement il est possible de mettre fin à l’itinérance, mais que c’est à notre portée!  


Le Canada aura-t-il un droit au logement légiféré à temps pour la Journée nationale du logement 2019?

 Lors de la Journée nationale du logement 2017, le gouvernement fédéral a annoncé la création d’une Stratégie nationale sur le logement en s’engageant à «mettre en œuvre progressivement le droit de chaque personne au Canada d’accéder à un logement convenable.»

En août, l’Alliance s’est jointe à 170 organismes et individus dans la signature d’une lettre ouverte adressée au Premier ministre Justin Trudeau, lui demandant de respecter sa promesse concernant le droit au logement en consacrant ce droit par une législation. À ce jour, plus de 1 000 individus et organismes ont signé cette lettre ouverte!

Faisons savoir aux responsables politiques comme nous sommes nombreux à veiller à ce que cette législation ne reproduise pas simplement le langage du droit au logement, mais l’applique de manière concrète!

Participez à notre demande de l’adoption d’une loi sur le droit au logement en cliquant ici.