Toutes les nouvelles


Qu’est-ce qu’un système d’accès coordonné et comment est-ce que cela fonctionne?

6 juillet 2018 - 3:56 pm / Blogues

Dans son annonce concernant Vers un chez-soi : la stratégie canadienne de lutte contre l’itinérance, le ministre Duclos a introduit une nouvelle exigence fédérale liée à l’implantation de systèmes d’accès coordonné. Un système d’accès coordonné est un système à l’échelle d’une collectivité qui uniformise l’accès au logement et aux services de soutien pour les personnes en situation d’itinérance. C’est une étape essentielle vers un système de logement plus intelligent, rapide et coordonné. Dans ce blogue, nous décrivons brièvement ce que sont ces systèmes, comment ils fonctionnent et nous fournissons des liens pour obtenir plus de renseignements à ce sujet.

Un système coordonné d’accès, parfois appelé système d’entrée coordonné, est un élément indispensable à tout effort pour prévenir et mettre fin à l’itinérance. Ces systèmes ont été mis en place aux États-Unis pendant plusieurs années et ont été implantés dans un nombre croissant de collectivités canadiennes. Les systèmes d’accès coordonné ont été conçus afin d’uniformiser le processus d’accès au logement et aux services de soutien nécessaires pour les personnes en situation d’itinérance afin de vaincre définitivement l’itinérance.

En standardisant le processus d’accueil et d’évaluation, en partageant l’information en temps réel au sein d’une collectivité, en adoptant des politiques de priorisation uniformes et en coordonnant les processus de référence, les systèmes d’accès coordonné font le lien entre les personnes et l’hébergement approprié et les soutiennent aussi efficacement que possible en se basant sur leurs préférences et leurs besoins. Ceci permet aux collectivités d’obtenir le maximum malgré des ressources limitées et de cette façon, nous pouvons prévenir et vaincre l’itinérance plus rapidement et plus efficacement pour les personnes avec les besoins les plus criants.

Un système d’accès coordonné solide suit les principes du Logement d’abord et partage des données en temps réel afin de faciliter le processus lié au logement.

Il y a trois étapes clés à l’accès coordonné:

  1. Accès au système: Il devrait y avoir un processus établi et convenu entre tous, ainsi qu’une structure pour l’accueil. Ceci est fait en établissant un processus coordonné et des points d’accès (centralisés, décentralisés ou les deux). Quelle que soit la méthode choisie, il est important que les points d’accès et de contact fournissent une couverture complète de la collectivité, à la fois géographiquement et de façon à assurer l’accès au soutien pour tous les niveaux de logement et besoins de soutien, incluant la diversion, la prévention et les besoins de sécurité pour les personnes qui fuient la violence familiale.
  2. Bilan commun et priorisation: Dans un système d’accès coordonné, les collectivités établissent des mécanismes pour déterminer quelles personnes seront priorisées pour l’accès aux services de soutien et au logement. Un système d’accès coordonné sain n’est pas basé sur le principe du « premier arrivé, premier servi ». Plutôt, il devrait inclure un processus standardisé d’accueil qui inclut un outil d’évaluation procurant une compréhension et des indications sur les forces et vulnérabilités de chaque personne. Ceci contribue à ce que le système soit en mesure de répondre d’abord à ceux dont les besoins sont les plus criants.
  3. Processus d’aiguillage: Pour que les aiguillages de votre système d’accès coordonné soient efficaces, il est important d’effectuer une cartographie détaillée des services qui peuvent être considérés comme des points de contact pour les personnes en situation d’itinérance, ainsi que des politiques documentées et approuvées afin de jumeler les personnes à des ressources appropriées de soutien ou de logement. Les ouvertures sont alors comblées selon les lignes directrices établies par la collectivité concernant la priorisation. Le système demeure informé du statut des options d’hébergement et de toute nouvelle ressource pour que tous soient sur la même longueur d’onde. En ce qui concerne la dynamique relativement à l’accès au système, plus les liens entre les parties à l’intérieur du système seront formels, plus l’imputabilité de chaque partie sera élevée, faisant en sorte que les personnes responsables seront davantage en mesure de surveiller le rendement du système d’accès coordonné.

Voici quelques éléments à prendre en considération au moment de mettre sur pied votre système d’accès coordonné :

  • Il doit y avoir un leader du système – Cette entité de gestion est idéalement une équipe dédiée, bien positionnée et acceptée par les participants du système pour assurer la supervision, l’orientation, le suivi et l’évaluation, ainsi que le développement des politiques et procédures du SAC. Ils assurent les meilleures pratiques à l’intérieur du système, et surtout, ils travaillent pour garder le SAC cohérent et fidèle à l’approche Logement d’abord et le processus établi par la collectivité. Tout cela serait fait en intégrant les commentaires de la collectivité, y compris les personnes avec une expérience vécue.
  • Les données en temps réel sont le cœur du système d’accès coordonné – Les systèmes d’accès coordonné ne peuvent fonctionner sans des données personnalisées et en temps réel. Cette information permet à la collectivité de connaître chaque personne en situation d’itinérance par nom, de documenter leurs besoins, de les prioriser pour le logement, et les référer aux services de soutien et de logement qui répondent le mieux à leurs besoins et à leurs préférences. Ces données permettent aussi aux collectivités de suivre la performance du système d’itinérance, de constater les fluctuations, d’identifier les problèmes et d’y répondre en temps réel. Consultez ce blogue pour plus d’information sur les données en temps réel et les listes par nom.
  • Gestion des données – Chaque SAC devrait disposer d’une méthode pour saisir, conserver, surveiller et utiliser efficacement les données collectées à partir du système. Idéalement, les collectivités intégreraient une forme de Système d’information de gestion de l’itinérance étant donné que ces programmes ont été spécifiquement conçus pour cette fonction. Cependant, si des collectivités n’ont pas les ressources pour utiliser ce type de programme, des systèmes ayant recours à Excel ou d’autres programmes fonctionneront aussi.

Choisissez l’approche relative à l’accès coordonné qui fonctionne pour vous – Trois approches pour opérationnaliser des systèmes d’accès coordonné (chacune avec ses propres forces et limites) sont soulignées dans ce blogue par Iain DeJong de OrgCode . Les trois approches sont Acuité décroissante, Fréquents utilisateurs de services et Système de gestion universel.

Vous voulez en savoir plus? Chaque collectivité adapte ses services afin de répondre à des besoins uniques. Cependant, il y a beaucoup d’information disponible pour savoir comment se lancer. Voici de formidables ressources en lien avec le système d’accès coordonné.